Le point Vétérinaire n° 242 du 01/01/2004
 

RÉSIDUS D’ANTIBIOTIQUES DANS LE LAIT

Se former

EN QUESTIONS-RÉPONSES

Wim Reybroeck

Ministère de la Communauté
flamande, Département Qualité
des produits animaux
et Technologie
de la transformation (DVK-CLO),
Brusselsesteenweg 370, B-9090
Melle, Belgique

La mise en œuvre de kits de dépistage des résidus inhibiteurs chez les éleveurs laitiers demande une bonne connaissance des principes, des modes d’utilisation et de la sensibilité de ces tests.

Résumé

Plusieurs kits de détection des inhibiteurs dans le lait utilisables à la ferme ou au cabinet vétérinaire sont actuellement commercialisés. La stratégie d’utilisation de ces kits varie selon les pays et les pratiques. Ils se révèlent intéressants par exemple, lors d’utilisation d’un antibiotique hors des recommandations du RCP (résumé des caractéristiques du produit) ou lors de doute ou d’erreur d’orientation du lait d’une vache traitée. Il peut s’agir de tests microbiologiques à large spectre, comme le Delvotest® SP et le Copan® Test, ou de tests immunologiques spécifiques des β-lactamines, comme le Snap® Beta Lactam, le Beta Star® ou le Charm MRL® Test, par exemple. Assez simples dans leur principe et dans leur mise en œuvre, ces tests requièrent cependant des conditions d’utilisation rigoureuses et nécessitent un temps d’incubation.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...