Le point Vétérinaire n° 242 du 01/01/2004
 

CANCÉROLOGIE DU CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Thomas Chuzel

La Caravelle
34, avenue de l'hippodrome
69890 la Tour de Salvagny

Chez un chien qui présente une anémie non régénérative, la réalisation d'un myélogramme permet de mettre en évidence une leucémie aiguë d'origine granuleuse.

Résumé

Un chien mâle âgé de huit ans est référé en consultation pour une anémie non régénérative. Après une altération rapide de son état général, il présente une anorexie, une adipsie, une hématurie, une hépato-splénomégalie et des muqueuses pâles et subictériques. L'hémogramme montre une anémie marquée arégénérative et une thrombocytopénie. Une leucoblastose est visible sur le frottis sanguin. Un myélogramme révèle une infiltration blastique massive, caractéristique d'une leucémie aiguë. Les tests enzymatiques et immuno-cytochimiques confirment l'origine granuleuse de la leucémie. Les signes cliniques lors de leucémies aiguës sont variés et peu spécifiques. L'évolution est “galopante” et, pour les formes myéloïdes, les traitements disponibles sont décevants chez le chien : le pronostic est donc particulièrement sombre.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...