Le point Vétérinaire n° 240 du 01/11/2003
 

TROUBLES DU MÉTABOLISME MINÉRAL CHEZ LE CHIEN ET CHEZ LE CHAT

Se former

COURS

Jérémy Demeyre*, Isabelle Goy-Thollot**


*Département des Animaux
de Compagnie,
**École nationale vétérinaire
de Lyon
SIAMU, Département
des Animaux de Compagnie,
École nationale vétérinaire
de Lyon

Le potassium, majoritaire dans les cellules est essentiel à l’excitabilité de celle-ci. Une carence ou un excès sont délétères pour la fonction cardiaque et doivent être corrigés.

Résumé

L’ion potassium est majoritaire à l’intérieur des cellules. Il influe notamment sur l’excitabilité cellulaire. Sa régulation au sein de l’organisme fait intervenir des apports via l’alimentation, des flux entre les milieux intra et extracellulaires et une excrétion rénale et digestive. Le dosage du potassium sérique permet de diagnostiquer une hypokaliémie, conséquence d’un défaut d’apport ou de pertes rénales ou digestives excessives. Elle se traduit par une faiblesse musculaire généralisée et des troubles du rythme cardiaque. Lors d’excès, iatrogénique ou associé à un défaut d’excrétion urinaire ou à une maladie d’Addison en particulier, une asystolie peut survenir et impose un traitement rapide et énergique. Dans ces deux situations, il convient d’identifier les causes sous-jacentes afin de les traiter.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...