Le point Vétérinaire n° 240 du 01/11/2003

ENCÉPHALOPATHIES SPONGIFORMES SUBAIGUËS TRANSMISSIBLES

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Béatrice Bouquet

Clinique vétérinaire
42, place du Grand-Marché
80100 Abbeville

Le récent arrêté de lutte génétique contre la tremblante ovine est appliqué depuis quelques mois, à grand renfort de génotypages et de mises sous surveillance.

La France a élaboré un outil de lutte génétique contre la tremblante, en particulier dans les foyers de la maladie. L’arrêté ministériel du 27 janvier 2003 définit ainsi les notions de troupeaux suspects et atteints de tremblante ovine et les conditionsdemisesous surveillance et de déclaration d’infection [12]. François Schelcher, de l’école vétérinaire de Toulouse, a souligné quelques aspects de ce texte lors des dernières Journées des groupements techniques vétérinaires à Nantes [11].De la science à la réglementation La sensibilité et la résistance ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK