Le point Vétérinaire n° 240 du 01/11/2003
 

FLUIDOTHÉRAPIE

Se former

COURS

François Schelcher*, Fabien Corbière**, Gilles Foucras***, Gilles Meyer****


*Département Élevage
et Produits, Pathologie
des Ruminants, ENVT,
23, chemin des Capelles,
31076 Toulouse Cedex 03

Parfois difficile à mettre en œuvre en pratique, la fluidothérapie est pourtant un élément majeur de la thérapeutique dans certaines affections des bovins adultes. Des solutions de compromis peuvent être proposées.

Résumé

La thérapeutique liquidienne se heurte chez les bovins adultes à des difficultés pratiques tenant au poids et à la taille des animaux, à l'absence ou au coût des préparations commerciales adaptées et aux difficultés du suivi des cas traités à la ferme. Une fluidothérapie à l’aide de solutés cristalloïdes s’avère pourtant indispensable dans la plupart des désordres hydroélectrolytiques et acidobasiques qui accompagnent les états d’acidose, les diarrhées aiguës, les iléus, les chocs septiques ou endotoxiniques ou les syndromes urémiques. Plusieurs types de solutés sont disponibles : des solutés hypertoniques simples ou complexes et des solutés isotoniques. Le choix d’un soluté est guidé par la nature des perturbations acidobasiques. La réhydratation orale se révèle bénéfique dans la plupart des cas (sauf acidose aiguë du rumen et syndromes occlusifs) et gagne à être associée à une réhydratation par voie veineuse.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...