Le point Vétérinaire n° 239 du 01/10/2003
 

ENDOSCOPIE CHEZ LE CHIEN

Pratiquer

IMAGERIE

Éric Yéramian

96, avenue Carnot
11100 Narbonne

Après le développement de l’endoscopie digestive et de l’arthroscopie, l’endoscopie est également employée pour l’exploration des grandes cavités (abdomen et thorax) et, plus récemment, pour la réalisation d’actes chirurgicaux.

Résumé

Les applications de la laparoscopie sont nombreuses et certaines restent sous-exploitées.

La laparoscopie exploratrice débute par la région antérieure, puis l’examen est poursuivi en progressant dans l’abdomen dans le sens des aiguilles d’une montre. Nombre d’organes sont visibles sans manipulation, mais certaines structures anatomiques ne peuvent être observées qu’après manipulation et/ou bascules de l’animal. L’ovariectomie sous laparoscopie est une intervention généralement simple. Une fois repéré, l’ovaire dans sa bourse est transfixé contre la paroi abdominale. Après avoir pratiqué une hémostase, le ligament suspenseur, le sommet de la corne utérine et le pédicule ovarique sont sectionnés, puis l’ovaire est extrait par le trocart accessoire. L’exérèse de testicule ectopique est une autre indication intéressante de la laparoscopie. Le testicule est repéré en partant de l’anneau inguinal, le cordon testiculaire et le canal déférent sont sectionnés après hémostase et le testicule est extrait par le trocart accessoire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...