Le point Vétérinaire n° 239 du 01/10/2003

ENDOSCOPIE DU CHIEN ET DU CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Geneviève Marignac*, Aurélie Pasquier**, Bruno Polack***


*Unité de Parasitologie,
École Nationale
Vétérinaire d'Alfort,
94704 Maisons-Alfort cedex

Le vidéo-otoscope permet une bonne visualisation du conduit auriculaire sur toute sa longueur et du tympan.

L'otoscope direct permet une observation satis-faisante de la partie verticale du conduit auriculaire, mais son grossissement (x2) limite celle du conduit horizontal et rend souvent impossible toute visualisation correcte du tympan. Chez le berger allemand, la membrane tympanique est ainsi souvent située à plus de 8 cm de l'œil observateur. L'utilisation d'un matériel de vidéo-otoscopie permet d'obtenir à l'écran un agrandissement de 15 à 25 (PHOTO 1). Cet instrument permet une bonne visualisation du conduit horizontal et du tympan. La plupart des ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK