Le point Vétérinaire n° 239 du 01/10/2003
 

PATHOLOGIE DIGESTIVE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

COURS

Karine Savary-Bataille

Internal Medicine Dept. Small
Animal Medicine,
Ghent University Salisburylaan
133 B-9820 Merelbeke, Belgium

Chez le chien et chez le chat, les symptômes des pancréatites ne sont pas spécifiques : d’intensité variable et généralement dominés par des signes digestifs, ils peuvent aussi traduire une atteinte systémique.

Résumé

Chez le chien et le chat, les pancréatites diagnostiquées sont le plus souvent aiguës, avec des formes bénignes ou sévères (pancréatites nécrosantes ou suppurées). La cause de l’affection est souvent impossible à déterminer. Chez le chien, des facteurs de risque (obésité, diabète sucré, etc.) ou déclenchants (traumatisme indirect, manipulation chirurgicale, etc.) ont été identifiés. Chez le chat, une association avec des affections hépatiques et intestinales est suspectée. Les symptômes ne sont ni pathognomoniques, ni spécifiques, et comportent des signes digestifs (anorexie, douleur abdominale, vomissements, etc.) et/ou des signes qui suggèrent une atteinte organique distante. Leur intensité est variable et dépend, non seulement de la sévérité des lésions pancréatiques et abdominales, mais également du degré d’atteinte systémique. Le tableau clinique est différent chez le chien et chez le chat et il est généralement moins caractéristique chez ces derniers.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...