Le point Vétérinaire n° 238 du 01/08/2003
 

PARASITOLOGIE CANINE

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Thomas Chuzel*, Jean-Pierre Cotard**


*École nationale vétérinaire
de Lyon - BP 83
69 280 Marcy-l’Étoile
**École nationale
vétérinaire d’Alfort
7 av. du Général de Gaulle
94700 Maisons-Alfort

L’angiostrongylose est une parasitose responsable de troubles respiratoires et cardiaques chez le chien. L’examen cytologique du lavage broncho-alvéolaire permet souvent d’établir le diagnostic.

Résumé

Une chienne tervueren âgée de quatorze mois est référée pour une toux chronique rebelle qui évolue depuis deux mois, associée à un amaigrissement progressif. Des radiographies thoraciques montrent des images compatibles avec une bronchopneumopathie, dont l’origine reste à déterminer. Une endoscopie respiratoire, associée à un lavage broncho-alvéolaire, est alors réalisée. L’examen cytologique du liquide recueilli met en évidence des larves d’Angiostrongylus vasorum. Les mêmes larves sont aussi retrouvées lors d’une coproscopie simple. Un traitement nématodicide et l’administration de corticoïdes par voie orale entraînent une résolution complète des symptômes.

Une chienne de race tervueren âgée de quatorze mois, qui vit dans les environs de Grenoble, est référée pour une dysorexie et un amaigrissement qui évoluent depuis deux mois et qui sont associés à une toux récidivante.Cas clinique 1. Commémoratifs La chienne est correctement vaccinée et elle est régulièrement vermifugée tous les trois mois (nitroscanate, Lopatol®). Aucun antécédent pathologique n’est rapporté par ses propriétaires depuis son adoption à l’âge de trois mois. 2. Anamnèse L’animal présente depuis deux mois une dysorexie croissante, associée à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous