Le point Vétérinaire n° 238 du 01/08/2003
 

GASTRO-ENTÉROLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

COURS

Stéphane Bureau*, Éric Monnet**


*Clinique vétérinaire
Le Bourg
33480 Moulis-en-Médoc
**Colorado State University Veterinary Teaching Hospital
Fort Collins, Co 80523, États-Unis

L’occlusion chirurgicale totale est le traitement de choix d’un shunt congénital. Lorsqu’elle est incomplète des récidives sont à prévoir. Ce type de traitement est à l’inverse contre-indiqué lors de shunt acquis.

Résumé

Le traitement médical est recommandé en phases pré- et postopératoire des shunts congénitaux et lors de shunts acquis. Il repose sur une alimentation adaptée, sur la réduction des toxiques digestifs et sur la prévention des facteurs aggravants. L’occlusion chirurgicale doit être progressive pour permettre au système porte de s’adapter. L’évaluation de la pression portale s’effectue au moyen d’une colonne d’eau reliée à la vascularisation mésentérique ou de manière qualitative. L’occlusion est obtenue grâce à une suture non résorbable, à un anneau améroïde ou à une bande de cellophane. Les complications s’observent dans 20 à 77 % des cas. Le taux de mortalité varie de 5 à 29 %. Les animaux qui ont fait l’objet d’une occlusion complète ont une excellente qualité de vie. Lorsque l’occlusion demeure incomplète, les animaux sont cliniquement normaux à court et à moyen terme, mais des récidives à long terme sont observées dans 22 à 50 % des cas.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...