Le point Vétérinaire n° 237 du 01/07/2003
 

CORTICOÏDES, DEXTROSE, SORBITOL, PROPYLÈNE GLYCOL…

Pratiquer

SUR ORDONNANCE

Hervé Pouliquen

Unité de pharmacologie et toxicologie, ENVN

Lors d’acétonémie, l’administration de dextrose, de propylène glycol, de propionate, de dexaméthasone et de noix vomique est justifiée.

Une vache laitière haute productrice de race Prim’Holstein, âgée de cinq ans et pesant 500 kg, présente depuis deux jours un abattement, ainsi qu’une baisse d’appétit et de production. L’examen clinique ne révèle aucune modification de la température des fréquences cardiaque et respiratoire. Il met en revanche en évidence un ralentissement des mouvements du rumen, ainsi que la présence de matières fécales dures recouvertes de mucus. Une acétonémie est diagnostiquée, probablement secondaire à une insuffisance d’apport énergétique. Un traitement de première ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous