Le point Vétérinaire n° 237 du 01/07/2003
 

MYÉLOGRAPHIE CHEZ LE CHIEN

Pratiquer

IMAGERIE

Éric Yeramian

96, avenue Carnot
11100 Narbonne

Des incidences particulières de la myélographie permettent la visualisation, la confirmation et la localisation précise d’une lésion non visible sur les incidences classiques de face et de profil.

Résumé

La myélographie, examen radiographique après injection d’un produit de contraste dans l’espace sous-arachnoïdien, permet de souligner le pourtour de la moelle épinière. La localisation et l’étendue de certaines lésions peuvent ainsi être observées. Cependant, les incidences classiques de face et de profil ne suffisent pas toujours et le recours à des incidences particulières peut être nécessaire : en flexion, extension et traction de la colonne vertébrale lors d’atteinte cervicale ; en incidence oblique lors de suspicion de hernie discale thoracolombaire ; en flexion et extension de la jonction lombosacrée lors de suspicion de compression de la queue- de-cheval. Toutes ces incidences permettent de préciser le site exact de la compression, de déterminer si elle est statique ou dynamique et, ainsi, de décider la meilleure technique chirurgicale.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...