Le point Vétérinaire n° 237 du 01/07/2003
 

MORTS SUBITES DES BOVINS

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Christelle Philippeau*, Stéphane Gonçalves**, Véronique Julliand***


*UPSP Nutrition et santé
digestive des herbivores,
Enesad, BP 87999,
21079 Dijon Cedex
**Chambre d’agriculture
de Côte-d’Or,
42, rue de Mulhouse,
21000 Dijon
***UPSP Nutrition et santé
digestive des herbivores,
Enesad, BP 87999,
21079 Dijon Cedex

La cinétique de multiplication des clostridies dans l’intestin des bovins après leur mort est à l’étude.

Des études menées depuis quelques années en Bourgogne visent à fixer les conditions de prélèvement des contenus digestifs pour valider le diagnostic d’entérotoxémie. La concentration en clostridies dans l’intestin grêle actuellement retenue comme valeur seuil pour confirmer un diagnostic d’entérotoxémie est de 106 UFC (unités formant colonies) par ml de contenu intestinal. Cette valeur ne peut toutefois être retenue qu’à la condition que le prélèvement ait été réalisé dans les trois heures après la mort. Chez des animaux morts d’une autre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous