Le point Vétérinaire n° 236 du 01/06/2003
 

EXPERTISE AMIABLE CONSENSUELLE

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

6 impasse Salinié, 31100 Toulouse

Afin de régler un différend qui les oppose à la suite de la mort d’un veau, l’éleveur, le vétérinaire et le laboratoire pharmaceutique s’accordent sur une procédure amiable.

1. Les faits : le veau ne survit pas au déparasitage Le 14 février, le Dr Véto prescrit et délivre à M. Éleveur un bidon d’un litre d’une solution antiparasitaire externe destinée au traitement des ectoparasites des bovins adultes(1). Le 2 mars, M. Éleveur remarque que l’un de ses veaux, âgé de quinze jours, est infesté par des ectoparasites. Le bidon étant à sa disposition, il vérifie sur l’étiquette l’absence de contre-indication de ce produit pour les jeunes animaux et traite le jeune veau conformément ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous