Le point Vétérinaire n° 236 du 01/06/2003
 

INCIDENCES OBLIQUES DE LA MYÉLOGRAPHIE CHEZ LE CHIEN

Pratiquer

IMAGERIE

Éric Yéramian

96, avenue Carnot
11100 Narbonne

Les incidences radiographiques obliques permettent la localisation des compressions médullaires latéralisées, grâce à la myélographie. Elles sont souvent indispensables avant la réalisation d’une intervention chirurgicale.

Résumé

Un chien mâle âgé de sept ans présente une parésie postérieure bilatérale, associée à une vive douleur dorsolombaire. Les examens clinique et neurologique permettent de suspecter une lésion médullaire. Une myélographie par voie haute est alors réalisée. Les radiographies ventrodorsales et latérales permettent de localiser la compression à la jonction L3–L4. Les incidences obliques fournissent des renseignements supplémentaires : la déviation des colonnes de contraste permet notamment de latéraliser la lésion. Une hémilaminectomie droite est effectuée. Les hernies discales sont des affections fréquentes chez le chien. La myélographie constitue un examen complémentaire indispensable à la localisation précise du matériel déplacé. Lorsque les radiographies sous incidences classiques ne permettent pas d’identifier le côté touché, la réalisation de clichés en vue oblique peut aider au choix de l’abord chirurgical le mieux adapté.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...