Le point Vétérinaire n° 236 du 01/06/2003
 

CHIRURGIE DU VOILE DU PALAIS CHEZ LE CHAT

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Isabelle Goujon*, Pierre Barreau**


*Clinique vétérinaire
19, avenue Saint-Maur
59110 La Madeleine

Le traitement chirurgical des anomalies du voile du palais est nécessaire lors de symptômes gênants. L’absence de tension sur les sutures permet d’éviter toute déhiscence.

Résumé

Un chat abyssin âgé de six mois est présenté à la consultation pour des troubles respiratoires chroniques et une augmentation de volume en regard des sinus frontaux. L’exploration de la cavité buccale révèle la présence d’une fente palatine médiale, à l’origine d’une rhinite infectieuse chronique. Une intervention chirurgicale rétablit la continuité du voile du palais et le cloisonnement ventral des cavités nasales. Les techniques mises en œuvre (apposition ou chevauchement) doivent tenir compte des tensions et des contraintes particulières au milieu buccal. La principale complication associée au traitement de cette affection peu fréquente est la déhiscence des sutures.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...