Le point Vétérinaire n° 235 du 01/05/2003

MÉTRITE PUERPÉRALE CHEZ UNE VACHE

Pratiquer

SUR ORDONNANCE

Jean-Claude Desfontis

Unité de Pharmacologie et Toxicologie, ENVN

L’administration de prostaglandines F, complétée par un antibiotique par voie générale, favorise les défenses immunitaires utérines locales.

Une vache laitière Prim’Holstein pesant 500 kg présente, cinq jours après un part difficile, de la fièvre, avec un abattement, une anorexie et une température rectale de 40 °C. La production laitière de l’animal est diminuée et la palpation transrectale révèle un utérus gonflé. Un diagnostic de métrite puerpérale aiguë est établi.Métrijet® :Pour ou contre une antibiothérapie locale ? La pommade intra-utérine Métrijet® contient deux antibiotiques, une pénicilline, la benzylpénicilline, et un aminocyclitol, la dihydrostreptomycine. L’antibiothérapie par voie locale, bien que fréquente en pratique, est ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK