Le point Vétérinaire n° 235 du 01/05/2003
 

MALADIE DE CUSHING CHEZ LE CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Nicolas Granger*, Pauline Defornel**, Dominique Héripret***, Françoise Delisle****, Patrick Devauchelle*****, Dan Rosenberg******


*Département d’élevage et de pathologie des équidés et des carnivores
**Unité pédagogique de médecine
***Service de médecine, Clinique vétérinaire Frégis
94110 Arcueil
****Centre de cancérologie vétérinaire,
ENVA, 7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
*****Centre de cancérologie vétérinaire,
ENVA, 7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
******Unité pédagogique de médecine

Une chienne atteinte de maladie de Cushing due à un macro-adénome hypophysaire reçoit un traitement qui associe radiothérapie et traitement médical à l’op’DDD.

Résumé

Un syndrome de Cushing est diagnostiqué chez une chienne jack russel terrier âgée de sept ans. Elle est présentée cinq mois après ce diagnostic pour une détérioration de l’état général, avec léthargie et anorexie. Un examen tomodensitométrique de la région diencéphalique permet de mettre en évidence une tumeur hypophysaire de grande taille (macro-adénome). Le traitement de choix est la radiothérapie associée au traitement médical à l’op’DDD(a) initialement entrepris. Ce traitement offre à l’animal une longue rémission clinique : treize mois et demi après le début de la radiothérapie et dix-huit mois et demi après le diagnostic de maladie de Cushing.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...