Le point Vétérinaire n° 235 du 01/05/2003
 

PV

ORTHOPÉDIE BOVINE

Se former

CONDUITE A TENIR

Bérangère Ravary*, André Desrochers**


*Chirurgie bovine,
Unité de chirurgie, ENVA,
7, avenue du Général-de-Gaulle,
94704 Maisons-Alfort Cedex
** Département des sciences
cliniques, Faculté de médecine
vétérinaire de l’Université
de Montréal, Saint-Hyacinthe,
Québec, J2S 7C6, Canada

Le pronostic de la fracture du canon chez les bovins est favorable. Le risque principal est lié à son ouverture, qu’elle survienne d’emblée ou secondairement.

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1  Diagnostic de la fracture

• Boiterie avec ou sans appui

• Angulation

• Tuméfaction

• Mobilité anormale.

Étape 2  Configuration de la fracture

• Fracture épiphysaire distale (Salter-Harris)

• Fracture diaphysaire comminutive

• Fracture ouverte ou fermée

Étape 3  Choix du traitement

• Souvent  contention externe

• Parfois  fixation interne ou mixte

Étape 4  Suivi de l’évolution

Les fractures métacarpiennes et métatarsiennes sont les plus fréquentes chez les bovins [2, 9, 18, 19, 21]. Elles surviennent souvent chez le nouveau-né après une extraction par mise en place de lacs ou de chaînes sur les canons [5, 6, 18], mais elles touchent aussi les jeunes veaux et les adultes lors de traumatismes divers (coup de pied ou écrasement par un congénère, glissade ou chute, accident dû à un véhicule, etc.) [2, 5, 21]. Les fractures du canon chez le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous