Le point Vétérinaire n° 235 du 01/05/2003
 

PARASITOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

COURS

Lionel Zenner*, Élodie Drevon-Gaillot**


*Unité Mixte de Recherche
ENVL/INRA 958 “Protozoaires
Entéricoles des Volailles”
**Unité de Parasitologie,
École Nationale Vétérinaire de Lyon 1, avenue Bourgelat
BP 83, 69 280 Marcy-l’Étoile

Les molécules et les spécialités disponibles sur le marché des acaricides antitiques sont nombreuses. Le praticien est l’interlocuteur de choix pour indiquer au propriétaire les produits qui conviennent le mieux à son animal.

Résumé

Le contrôle des tiques chez les carnivores domestiques s’effectue principalement lors de leur vie parasitaire sur les animaux. Le plus souvent, ce contrôle s’effectue grâce à des acaricides qui appartiennent à différents groupes ou familles de molécules : organochlorés, organophosphorés, carbamates, roténone, pyréthrinoïdes, formamidines, phénylpyrazolés, lactones macrocycliques et régulateurs de croissances. Ces molécules peuvent se présenter sous différentes formes galéniques : collier, poudre, shampoing, aérosol, lotion, bain, spot-on, pour-on et solution orale. Les propriétés pharmacocinétiques et la présentation du produit expliquent les différences d’efficacité et la toxicité potentielle de ces principes actifs.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...