Le point Vétérinaire n° 234 du 01/04/2003

TEIGNE CHEZ UN CHAT

PRATIQUER

Sur Ordonnance

Jean Dominique Puyt

Unité de pharmacologie et toxicologie, ENVN

L’administration de griséofulvine (Fulviderm®) pendant cinq semaines entre 50 et 100 mg/kg/j doit être complétée par des conseils d’hygiène.

Le propriétaire d’un chat consulte son médecin pour des lésions cutanéespersistantes. Celui-ci diagnostique une teigne et recommande de consulter un vétérinaire pour le jeune chat âgé de six mois. Effectivement, l’animal présente une teigne microsporiquedansuneforme diffuse : un traitement antifongique par voie orale est mis en œuvre à l’aide de Fulviderm®.Traitement antifongique local : Est-il réellement nécessaire ? Certains praticiens ont l’habitude d’associer à ce traitement par voie générale un traitement par voie externe à base d’énilconazole (Imavéral®), un autre antifongique dérivé de l’imidazole. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK