Le point Vétérinaire n° 234 du 01/04/2003
 

DERMATOLOGIE CANINE

PRATIQUER

Cas clinique

Aurélie Pasquier*, Geneviève Marignac**, Francine Touati, Jacques Guillot***


*Service de parasitologie-mycologie, ENVA,
7, avenue du Général de Gaulle
94700 Maisons-Alfort

Une variété rarement isolée de Trichophyton mentagrophytes est mise en évidence par une culture mycologique chez un chienne qui présente, sur le chanfrein, une lésion cutanée unique apparue depuis un an.

Résumé

Un fox-terrier âgé de deux ans présente une dermatite prurigineuse, avec une alopécie localisée au chanfrein qui évolue depuis un an sans répondre aux traitements symptomatiques. La culture mycologique révèle la présence du dermatophyte Trichophyton mentagrophytes var. erinacei. À l’issue de deux mois de traitement antifongique systémique et topique, une guérison clinique et mycologique est obtenue. Comme dans le cas décrit, cette infection se traduit classiquement par l’apparition d’une lésion cutanée unique, alopécique, légèrement squameuse et localisée sur la face. En l’absence de traitement antifongique, cette lésion peut persister pendant plusieurs mois. La contagion aux autres animaux domestiques ou à l’homme semble exceptionnelle. Le traitement est classique et le pronostic est bon.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...