Le point Vétérinaire n° 234 du 01/04/2003
 

PARASITOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

COURS

Lionel Zenner*, Élodie Drevon-Gaillot**


*Unité de parasitologie
**Unité mixte de recherche
ENVL/INRA 958 “Protozoaires
entéricoles des volailles”
***Unité de parasitologie
****École nationale vétérinaire
de Lyon,
1, avenue Bourgelat, BP 83,
69280 Marcy-l'Étoile

Les tiques sont des parasites fréquents chez le chien et chez le chat, vecteurs majeurs d’agents pathogènes pour ces animaux, mais aussi pour l’homme. Les moyens mécaniques de lutte sont souvent simples et efficaces.

Résumé

Les tiques sont des acariens de grande taille, ectoparasites fréquents des chiens et des chats. Ils sont susceptibles d’occasionner des lésions cutanées et leur importance médicale tient surtout à leur rôle dans la transmission d’agents pathogènes variés. Quatre espèces de tiques ont été décrites en France chez le chien et chez le chat. À chaque stade, le parasite prend un repas sanguin unique pour passer au stade suivant ou pondre des œufs. Le contrôle de ces acariens s’effectue principalement lors de leur vie parasitaire sur les animaux. Outre les moyens de lutte chimique, l’étiquage manuel à l’aide de pinces à épiler, pince de chirurgie ou instruments commerciaux constitue une alternative simple et efficace qui fonctionne selon un même principe : une phase de préhension, puis une phase de retrait par traction ou rotation.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...