Le point Vétérinaire n° 233 du 01/03/2003
 

DERMATOLOGIE FÉLINE ET CANINE

Se former

COURS

Christine Rivierre

14, rue Négresko
Bâtiment 1
13008 Marseille

Bien que rare, le pemphigus foliacé fait partie des dermatoses auto-immunes les plus fréquentes chez le chien et chez le chat. Il se caractérise par des lésions pustuleuses, puis croûteuses.

Résumé

Le pemphigus foliacé (PF) est une dermatose rare, mais la forme la plus fréquente rencontrée chez le chien et chez le chat. Dans la plupart des cas, les lésions (pustules, croûtes et érosions principalement) se développent d’abord sur la face et peuvent revêtir un aspect généralisé en quelques semaines à quelques mois. La cytologie est un examen complémentaire riche en renseignements, mais c’est en général grâce à l’histologie que le diagnostic est établi. La lésion histologique caractéristique du pemphigus foliacé est une pustule intra-épidermique ou sous-cornée (ou infundibulaire), neutrophilique et riche en cellules acantholytiques. Le traitement fait appel principalement aux corticoïdes, mais également à l’azathioprine(1), au chlorambucil(1) ou à d’autres molécules immunosuppressives. Il est à adapter au cas par cas car son efficacité et ses effets secondaires varient selon les individus.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...