Le point Vétérinaire n° 233 du 01/03/2003
 

TOXICOLOGIE

PRATIQUER

CAS CLINIQUE

Bérangère Ravary

Chirurgie bovine,
Unité de Chirurgie, ENVA,
7, avenue du Général de Gaulle,
94 704 Maisons-Alfort Cedex

Un veau âgé d’un mois développe des signes d’iodisme après une administration unique d’iodure de sodium à la dose normale d’utilisation.

Résumé

Un veau Holstein âgé d’un mois reçoit une injection intraveineuse unique de 30 ml d’une solution d’iodure de sodium à 16 %, motivée par la présence d’une masse dure adhérente à la face latérale de la mandibule gauche. Cinq jours après l’administration, le veau présente soudainement de l’abattement et de l’anorexie, puis, douze heures plus tard, un larmoiement bilatéral important, des squames abondantes au niveau de l’encolure et un jetage séreux, ainsi qu’une augmentation des bruits respiratoires. Une intoxication à l’iode (iodisme) est suspectée, puis confirmée par dosage de l’iode sérique.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...