Le point Vétérinaire n° 232 du 01/02/2003
 

OSTÉOCHONDRITE DISSÉQUANTE DE L’ÉPAULE CHEZ UN CHIEN

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Aymeric Deneuche*, Éric Viguier**


*Service de chirurgie, ENVA
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
**Chirurgie et anesthésiologie
ENVL, 1 avenue Bourgelat, BP 83
69280 Marcy-l’Étoile

Une chienne, atteinte d’une ostéochondrite disséquante, présente une volumineuse souris cartilagineuse dans l’épaule gauche. Arthroscopie et chirurgie vidéo-assistée permettent de traiter l’animal avec succès.

Résumé

Une ostéochondrite disséquante (OCD) est mise en évidence chez une chienne beauceron âgée de dix mois. Une volumineuse souris cartilagineuse est présente dans le compartiment craniomédial de l’épaule gauche. Un bilan lésionnel précis de chacune des épaules est établi sous arthroscopie. Cette technique permet de traiter la lésion d’OCD à droite et de retirer le volet cartilagineux de l’épaule gauche, mais la souris articulaire est de trop grande taille pour être fragmentée ou retirée sans un abord chirurgical conventionnel. La taille de celui-ci est néanmoins considérablement limitée grâce au contrôle vidéoscopique peropératoire. La chirurgie vidéo-assistée respecte les tissus et favorise une récupération postopératoire rapide, comme dans le cas décrit.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...