Le point Vétérinaire n° 232 du 01/02/2003
 

OPHTALMOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Tanguy Lefranc

Clinique vétérinaire
26, avenue de Roosevelt
56000 Vannes

Les lentilles-pansement peuvent être utilisées dans tous les cas pour lesquels la cicatrisation cornéenne s’avère difficile.

La première utilisation de lentilles destinées à l’homme chez un chien est décrite en 1977 [10]. La taille et la courbure de la cornée des carnivores domestiques étant très variables d’une race ou d’une espèce à l’autre et différentes de celles de l’homme, une mauvaise adaptation morphologique des lentilles « humaines » a longtemps constitué le principal obstacle rencontré. Cet article ne décrit pas l’utilisation des lentilles de collagène à rôle de réservoir de principes actifs tels que les antibiotiques (non commercialisées en France ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous