Le point Vétérinaire n° 232 du 01/02/2003

OPHTALMOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Tanguy Lefranc

Clinique vétérinaire
26, avenue de Roosevelt
56000 Vannes

Les lentilles-pansement peuvent être utilisées dans tous les cas pour lesquels la cicatrisation cornéenne s’avère difficile.

La première utilisation de lentilles destinées à l’homme chez un chien est décrite en 1977 [10]. La taille et la courbure de la cornée des carnivores domestiques étant très variables d’une race ou d’une espèce à l’autre et différentes de celles de l’homme, une mauvaise adaptation morphologique des lentilles « humaines » a longtemps constitué le principal obstacle rencontré. Cet article ne décrit pas l’utilisation des lentilles de collagène à rôle de réservoir de principes actifs tels que les antibiotiques (non commercialisées en France ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK