Le point Vétérinaire n° 232 du 01/02/2003

CASCADE THÉRAPEUTIQUE

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Éric Sachot

Unité de pharmacologie
et de toxicologie
ENVN

Plus aucune spécialité n'a pour indication le traitement symptomatique des coliques chez la vache laitière. Le phloroglucinol, sûr d'utilisation, mais peu pratique, constitue une alternative intéressante, selon cet essai de terrain non comparatif.

Le traitement des diarrhées peut faire intervenir différentes familles de molécules afin de lutter contre les facteurs étiologiques (antiparasitaires, antibiotiques…), pour modifier le contenu intestinal, ou encore pour diminuer les contractions spastiques de l’intestin, à l’origine des coliques.Disparition de spécialités Le traitement symptomatique des coliques des vaches en lactation s’est compliqué, avec la suppression d’indications de nombreuses spécialités vétérinaires qui contiennent des principes actifs pour lesquels aucune limite maximale en résidus (LMR) n’a été fixée dans le lait. Actuellement, les molécules à ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK