Le point Vétérinaire n° 231 du 01/12/2002
 

GESTION DU PARASITISME CHEZ LES RUMINANTS

Se former

EN QUESTIONS-REPONSES

Hervé Hoste*, Christophe Chartier**


*UMR 959 INRA-DGER, Physiopathologie des maladies infectieuses et parasitaires des ruminants, ENVT, 23, chemin des Capelles, 31076 Toulouse Cedex.
**Afssa Niort, BP 3081, 60, rue de Pied-de-Fond, 79012 Niort Cedex.

Pour limiter le développement des résistances aux anthelminthiques et le recours aux intrants chimiques en élevage, la réduction de la contamination du milieu (re)devient un élément clé du contrôle du parasitisme chez les ruminants.

Résumé

La gestion agronomique du pâturage vise à minimiser le contact entre animaux et éléments parasitaires infestants. Le retournement régulier des prairies permet de maintenir un niveau modéré de parasitisme par les strongles. L’assèchement, le drainage et la restriction des accès aux points d’eau sont fondamentaux dans la lutte contre la grande douve. Une mise au repos des prairies peut favoriser l’assainissement, mais la durée de survie des larves dans les régions tempérées en limite l’intérêt. Le recours à des moyens de lutte biologique est plus novateur. L’ingestion répétée de spores de champignons prédateurs de nématodes par les hôtes permet un ensemencement des prairies, qui offre des perspectives intéressantes dans la lutte contre les strongles. L’introduction de mollusques prédateurs de limnées permet de réduire l’incidence de la fasciolose en quelques années, mais son application pratique est encore limitée.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...