Le point Vétérinaire n° 231 du 01/12/2002
 

NUTRITION CLINIQUE DU CHIEN ET DU CHAT

Se former

EN QUESTIONS-REPONSES

Géraldine Blanchard*, Bernard-Marie Paragon**


*École Nationale vétérinaire d'Alfort
7 avenue du Général de Gaulle
94704 Maisons-Alfort

L’insuffisance pancréatique exocrine et la pancréatite sont deux affections distinctes d’un même organe. Il convient de réaliser pour chacune d’elles une gestion nutritionnelle spécifique et rigoureuse.

Résumé

→ L’insuffisance pancréatique exocrine et la pancréatite aiguë sont les deux affections pancréatiques les plus fréquentes chez les carnivores domestiques. L’insuffisance pancréatique exocrine revient à une diminution ou à une absence des sécrétions exocrines qu’il est nécessaire de compenser par l’apport d’extraits enzymatiques. La pancréatite aiguë entraîne une hypersécrétion exocrine et nécessite une mise au repos, puis une limitation de l’activité sécrétoire du pancréas. La gestion nutritionnelle apparaît dans les deux cas comme le traitement au long terme de choix pour ces deux affections.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...