Le point Vétérinaire n° 230 du 01/11/2002
 

INTOXICATION MÉDICAMENTEUSE CHEZ UN CHIEN

Pratiquer

SUR ORDONNANCE

Hervé Pouliquen

Unité de pharmacologie et de toxicologie, ENVN

Un vomitif, un antisécrétoire, un pansement digestif et du charbon traitent une intoxication médicamenteuse.

Une chienne setter anglais âgée de deux ans, pesant 20 kg, est présentée à la consultation car elle a ingéré accidentellement, moins de deux heures auparavant, quatre comprimés de Brufen® (400 mg d’ibuprofène par comprimé). Le risque toxique est réel, puisque la dose à partir de laquelle des signes cliniques d’intoxication – vomissements fréquemment hémorragiques, ulcères gastro-intestinaux, insuffisance rénale – sont susceptibles d’apparaître est de 40 à 100 mg/kg. Le praticien fait vomir l’animal, qui ne présente aucun signe clinique (chlorhydrate d’apomorphine, Apokinon® : ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...