Le point Vétérinaire n° 230 du 01/11/2002
 

PATHOLOGIE OMBILICALE DU VEAU

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Sébastien Buczinski*, David Francoz**, André Desrochers***


*90, boulevard Picpus,
75012 Paris
**Département des sciences
cliniques, Faculté de médecine
vétérinaire, Université
de Montréal, Saint-Hyacinthe
J2S7C6, Québec (Canada)
***Département des sciences
cliniques, Faculté de médecine
vétérinaire, Université
de Montréal, Saint-Hyacinthe
J2S7C6, Québec (Canada)

L’échographie est un examen complémentaire de choix pour préciser le diagnostic et le pronostic d’une affection ombilicale chez le veau. Elle permet également d’adapter les mesures thérapeutiques.

Résumé

Une génisse prim’holstein âgée de six semaines présente une masse ombilicale cylindrique, douloureuse, chaude et non réductible, sans répercussions sur l’état de santé. L’inspection et la palpation permettent de suspecter une omphalophlébite. Afin d’évaluer de façon précise les structures intra-abdominales impliquées, une échographie ombilicale est réalisée selon le protocole décrit par Watson. Cet examen démontre que la persistance de la veine ombilicale se termine au niveau du foie en formant un abcès hétérogène, à paroi épaisse. L’affection est traitée chirurgicalement par marsupialisation de la veine ombilicale abcédée, afin de permettre un drainage de l’abcès et une cicatrisation par seconde intention. La veine marsupialisée est ouverte vingt-quatre heures après l’intervention. L’évolution postopératoire est satisfaisante.

La pathologie ombilicale, infectieuse ou herniaire, est une composante fondamentale de la néonatalogie bovine. En raison de sa situation anatomique, l’ombilic du veau nouveau-né et les structures intra-abdominales qui lui sont associées sont particulièrement sensibles aux infections. L’ombilic peut servir de véritable porte d’entrée infectieuse dans l’abdomen. Le diagnostic précis du type d’atteinte ombilicale est nécessaire pour mettre en œuvre le traitement le mieux adapté à chaque cas. Cet exemple prouve que l’examen échographique de l’ombilic constitue, dans certains cas, un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous