Le point Vétérinaire n° 230 du 01/11/2002

PRÉLÈVEMENT DE LIQUIDE CÉPHALORACHIDIEN CHEZ LE VEAU

Pratiquer

EN IMAGES

Raphaël Guatteo

chargé de consultation en pathologie médicale du bétail, ENVN

Le recueil du liquide céphalorachidien chez le veau aide à préciser l’origine de certains signes neurologiques observés.

Deux sites de ponction sont possibles pour prélever du liquide céphalorachidien (LCR) : la jonction atlanto-occipitale et la jonction lombosacrée. La première est la plus souvent utilisée chez le veau (la seconde est la seule réalisable en pratique chez l’adulte). La ponction atlanto-occipitale constitue parfois une alternative après l’échec du prélèvement à la jonction lombosacrée. En outre, certains auteurs recommandent cette voie lors de suspicion de lésion cérébrale. L’expérience du praticien oriente également sa préférence vers l’une ou vers l’autre des deux ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK