Le point Vétérinaire n° 230 du 01/11/2002
 

NÉPHRECTOMIE ET MARSUPIALISATION

Se former

COURS

Nicolas Sattler

Clinique Vétérinaire
Saint-Vallier, Saint-Vallier,
Québec GoR 4Jo (Canada)

Lorsque la valeur économique des animaux s’y prête, une néphrectomie droite ou gauche peut être réalisée en cas d’atteinte rénale unilatérale. La marsupialisation ne peut s’adresser qu’au rein droit.

Résumé

Avant de réaliser une néphrectomie, il convient de s’assurer qu’un seul des deux reins est affecté et que le rein restant va suffire à maintenir une fonction rénale normale. En général, une néphrectomie est possible si l’urémie et la créatininémie sont normales et si l’échographie révèle que l’autre rein est normal. L’animal tranquillisé est placé dans un travail et reçoit une anesthésie paravertébrale. Un cathéter jugulaire est installé. Le site d’intervention se situe dans le creux du flanc droit, aussi bien pour l’accès au rein droit que pour celui au rein gauche. L’ablation du rein considéré est réalisée après la pose de plusieurs ligatures sur les vaisseaux rénaux et l’uretère. L’intervention sur le rein droit respecte la cavité péritonéale. Les principales complications sont l’hémorragie des vaisseaux rénaux, l’hypertension et la formation d’abcès dans l’espace rétropéritonéal. La marsupialisation rénale droite peut être réalisée lors d’hydronéphrose ou de pyélonéphrite unilatérale droite, lorsque les coûts associés à la néphrectomie sont refusés par le propriétaire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...