Le point Vétérinaire n° 229 du 01/10/2002
 

NEUROLOGIE BOVINE

Se former

COURS

Éric Collin

30, rue des Écoles
22150 Ploeuc-sur-Lie

Le spectre de l’ESB plane sur toute consultation de bovin qui présente des troubles nerveux. Il est indispensable de disposer de critères pour replacer cette maladie dans le cadre du diagnostic différentiel.

Résumé

Le diagnostic différentiel des affections à expression nerveuse chez les bovins pose souvent de nombreuses difficultés (expression fruste, conditions d’examen peu propices, faible développement des moyens d’investigations complémentaires, intervention à un stade ponctuel d’une maladie dont l’évolution et parfois longue et variable). Il revêt cependant une importance cruciale, en particulier dans le cadre de la surveillance clinique de l’encéphalopathie spongiforme bovine. Certaines caractéristiques de cette maladie permettent d’en définir un profil type, mais aussi des formes atypiques, ainsi que de proposer quelques critères d’exclusion et une démarche diagnostique différentielle pour établir ou rejeter une suspicion.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...