Le point Vétérinaire n° 229 du 01/10/2002

NEUROLOGIE BOVINE

Se former

CONDUITE À TENIR

Éric Collin

30, rue des Écoles
22150 Ploeuc-sur-Lie

Face à un bovin qui présente des troubles nerveux, sur quelles bases est-il possible d’établir ou d’écarter une suspicion d’encéphalopathie spongiforme bovine ?

Résumé

Les étapes essentielles

Étape 1 : Anamnèse

• Critères à rechercher : âge ; stade physiologique ; incidence ; durée d’évolution ; vitesse d’apparition ; rechutes ; performances zootechniques.

Étape 2 : Examen à distance

• Critères à rechercher : vigilance ; comportement ; posture ; locomotion.

Étape 3 : Examen rapproché

• Critères à rechercher : hyperthermie ; hypersensibilité ; examen de la tête.

Face à un bovin atteint de troubles nerveux, en fonction de chaque situation clinique, certaines affections peuvent être formellement exclues du diagnostic différentiel, tandis que d’autres peuvent entrer en ligne de compte avec l’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine). La démarche proposée ici pour établir ou écarter une suspicion face à un(e) candidat(e) potentiel(le) se fonde sur les caractéristiques établies dans l’article “Diagnostic différentiel des troubles nerveux chez les bovins et ESB” dans ce numéro (voir l’ENCADRÉ “Moins de spécificité, plus de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK