Le point Vétérinaire n° 229 du 01/10/2002
 

MALADIES DES VOIES RESPIRATOIRES SUPÉRIEURES CHEZ LE CHAT

Se former

EN QUESTIONS-RÉPONSES

Alexandre Girard

d’après le site www.felineBb.info

La bordetellose féline à Bordetella bronchiseptica est désormais clairement identifiée. Elle est fréquemment associée à des conditions de surpopulation et de stress.

Résumé

L’infection à B. bronchiseptica peut survenir chez tous les chats, mais elle est fréquemment associée à des conditions de surpopulation et de stress. La bactérie se transmettrait par contact entre chat et chien, par voie aérosol ou par l’intermédiaire de matières infectieuses. Le portage asymptomatique est fréquent chez le chat ; l’excrétion peut être notamment influencée par le stress. Les signes cliniques de l’infection sont comparables à ceux observés lors d’infection par d’autres agents de maladies respiratoires, comme le virus herpès et le calicivirus. L’infection à B. bronchiseptica est confirmée par l’analyse d’écouvillons oropharyngés ou d’écouvillons d’écoulement nasal. Les méthodes préventives se limitent à éviter le stress et à améliorer l’hygiène dans les pensions pour chats. Un vaccin intranasal est disponible dans certains pays.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...