Le point Vétérinaire n° 228 du 01/09/2002

ERREUR SUR LA NATURE DE L’INTERVENTION

Pratiquer

LÉGISLATION

Philippe Tartera

6, impasse Salinié, 31100 Toulouse

Un vétérinaire pratique une ovariectomie chez une chienne amenée pour un cathétérisme lacrymal. La faute est reconnue, mais le préjudice est réfuté.

1. Les faits Stérilisation inopinée Le 2 janvier 2002, M. Duchien contacte le Dr Véto afin de convenir d’un rendez-vous pour l’“opération” de Choupette, chienne de compagnie de type west highland white terrier, âgée de six mois (« Vous savez, l’opération dont vous nous avez parlé la dernière fois… »). Rendez-vous est pris pour le 5 janvier. Ce matin-là, M. Duchien dépose Choupette à jeun à la clinique sans autre formalité. Le Dr Véto pratique une ovariectomie. En revenant chercher Choupette plusieurs heures plus tard, M. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK