Le point Vétérinaire n° 228 du 01/09/2002
 

ANTIBIOTHÉRAPIE POSTCHIRURGICALE

Pratiquer

SUR ORDONNANCE

Jean-Dominique Puyt

Unité de Pharmacologie et Toxicologie, ENVN

Lors de fracture ouverte, les risques infectieux sont élevés. L’association postchirurgicale ß-lactamines et fluoroquinolones est alors justifiée.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...