Le point Vétérinaire n° 228 du 01/09/2002
 

MALADIE DES PIEDS DES VACHES LAITIÈRES

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Catherine Journel*, Thomas Carteron**


*40, rue de la Madeleine 22210 La Cheze
**ECOLAB 8, rue Rouget-de-Lisle Issy-Les-Moulineaux

Un traitement collectif avec une mousse à base d’acide peracétique diminue la prévalence de la dermatite digitée chez les vaches laitières.

La dermatite digitée, ou maladie de Mortellaro, est caractérisée par une inflammation subaiguë de la peau à la limite des onglons [4]. Elle affecte essentiellement les pieds postérieurs. La douleur est vive et diminue les déplacements de l’animal. Cette affection est responsable d’une baisse de la production laitière et de réformes prématurées dans les cheptels atteints [5]. De nombreux agents pathogènes ont été isolés des lésions : majoritairement des spirochètes et des coques anaérobies.Éradication impossible dans un troupeau De nombreux traitements individuels ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...