Le point Vétérinaire n° 228 du 01/09/2002
 

IMAGERIE CARDIAQUE DES CARNIVORES DOMESTIQUES

Pratiquer

IMAGERIE

Wilfried Maï

DMV, Diplomate ECVDI, DEA IMB Animage, Laboratoire Creatis (Cermep), 59 boulevard Pinel, 69003 Lyon

L’image radiographique du cœur diffère de l’aspect de la pièce anatomique. Sa description aide à l’identification des segments cardiaques modifiés lors de cardiopathies.

Résumé

Lorsqu’une cardiopathie est suspectée, la radiographie est incontournable. L’évaluation du cœur nécessite des clichés thoraciques pris en fin d’inspiration, selon deux projections perpendiculaires.

La description de l’image radiographique cardiaque permet l’identification des segments cardiaques modifiés. La taille du cœur est mesurée par rapport aux espaces intercostaux ou aux corps vertébraux. Sa taille et sa forme varient physiologiquement en fonction de l’espèce et de la race de l’animal, de son état d’embonpoint, des cycles cardiaque et respiratoire. Outre l’examen du cœur, la radiographie thoracique permet l’évaluation des vaisseaux pulmonaires, de l’espace pleural, des poumons, de l’œsophage, etc., et peut révéler des anomalies isolées ou bien secondaires à une cardiopathie.

Parmi les moyens d’investigation clinique de la morphologie et de la fonction cardiaques, les techniques d’imagerie, en particulier la radiographie thoracique et l’échocardiographie, sont fondamentales. Elles tiennent en effet une place centrale dans la prise en charge de l’animal et permettent d’obtenir des informations complémentaires. La radiographie thoracique est ainsi un examen incontournable lorsqu’un animal est suspecté d’être atteint d’une cardiopathie. Outre les informations qu’elle apporte sur la taille et la forme du cœur, elle présente surtout l’avantage de mettre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous