Le point Vétérinaire n° 227 du 01/07/2002

ANESTHÉSIOLOGIE DU CHIEN ET DU CHAT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Eric Troncy

Service d’anesthésiologie
Professeur adjoint
Faculté de médecine vétérinaire
Saint-Hyacinthe, Québec
J2S 7C6 Canada

La mesure de la pression artérielle pulmonaire permet notamment d’adapter la thérapie hydrique lors d’un œdème aigu du poumon d’origine cardiogénique.

Cet article présente des notions de base sur les pressions - sur la pression artérielle pulmonaire en particulier -, sur les tracés et sur les techniques de mesure, ainsi que sur leurs applications en anesthésie-réanimation chez le chien et chez le chat.Mise en évidence d’une onde de pression L’effet de pompe cardiaque aboutit au développement d’une pression au sein de l’aorte et des artères. Si la pression dans l’aorte est enregistrée dans le temps, une onde de pression peut être observée ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK