Le point Vétérinaire n° 227 du 01/07/2002

GESTE DE BASE

Pratiquer

EN IMAGES

Emmanuelle Garnier*, Marc Giry**


*consultante en chirurgie, place de la Liberté, 05700 Serres
**Clinique vétérinaire, place de la gare, 69260 Charbonnières-les-Bains

La structure histologique du tube digestif, le mode de cicatrisation et le diamètre final de l’intestin grêle conditionnent la technique de suture.

Les sutures intestinales sont réalisées lors d’entérotomie ou d’entérectomie. Les indications sont nombreuses : obstruction intestinale, traumatisme (perforation, ischémie), malposition, diagnostic (biopsie intestinale), mise en place de sonde d’alimentation. Le mode de cicatrisation, la structure histologique de la paroi intestinale et les conséquences des différents types de sutures utilisés sur le diamètre de l’intestin grêle expliquent le choix du matériel (du fil de suture en particulier) et celui de la technique (voir l’ENCADRÉ « Les trois phases de cicatrisation intestinale »).Choix du matériel Outre ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK