Le point Vétérinaire n° 227 du 01/07/2002
 

ENDOSCOPIE ABDOMINALE CHEZ LES BOVINS

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Eric Betti*, Sylvain Ravier**


*Service d'anatomie comparée, département MFA, ENVIN
Route de Gachet, BP 40706, 44307 Nantes Cedex 03

Chez les bovins, la laparoscopie de l’appareil génital apporte davantage d’informations que celle de l’appareil urinaire.

L’étude laparoscopique de l’appareil génital permet de recueillir nettement plus d’informations que celle de l’appareil urinaire, qui comporte certaines limites propres : loges rénales très adipeuses, uretères non visibles, etc. Les portions caudales des deux appareils sont en outre extrapéritonéales et échappent donc à l’œil du praticien. Plus largement, l’étude laparoscopique de la cavité abdomino-pelvienne chez la vache permet aux praticiens d’avoir une vision quasi exhaustive des différents organes qu’elle contient. La série d’articles sur ce sujet parus dans Le Point Vétérinaire(1) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...