Le point Vétérinaire n° 227 du 01/07/2002
 

MALADIES INFECTIEUSES SANGUINES

Se former

COURS

Jean-Pierre Ganière

Pathologie infectieuse, ENVN, Atlanpôle la Chantrerie,
BP 40706,
44307 Nantes Cedex 03

L’anaplasmose s’exprime cliniquement chez les bovins par un syndrome fébrile accompagné d’anémie sans hémoglobinurie. Des cas ont été décrits récemment dans différentes régions françaises.

Résumé

L’anaplasmose est une maladie des ruminants causée par des bactéries du genre Anaplasma, qui se multiplient dans les hématies. Ces bactéries sont transmises exclusivement par des arthropodes piqueurs, des tiques en particulier. Dans sa forme la plus grave, observée chez les bovins, la maladie se caractérise cliniquement par une atteinte fébrile de l’état général associée à une anémie et un ictère, évoluant fréquemment vers la mort en l’absence de traitement. Le diagnostic peut être confirmé par mise en évidence du parasite sous forme d’inclusions intra-érythrocytaires périphériques sur frottis sanguin coloré au MGG. Le traitement fait appel à l’oxytétracycline ou à l’imidocarbe, à une dose supérieure à la posologie piroplasmicide.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...