Le point Vétérinaire n° 227 du 01/07/2002
 

URGENCE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES

Se former

CONDUITE À TENIR

Stéphane Junot*, Christelle Decosne-Junot**, Éric Troncy***


*Unité Siamu, ENVL, 1 av. Bourgelat,
BP 83, 69280 Marcy-L’Étoile

Il convient de diagnostiquer précocement un coup de chaleur en raison de son caractère urgent : dès l’appel téléphonique, afin de conseiller les premiers soins, puis pour mettre en place le traitement initial au plus vite.

Résumé

Les étapes essentielles

Etape 1 : Reconnaître un coup de chaleur

• Au téléphone (conseiller les premiers soins aux propriétaires)

• A l’arrivée à la clinique (évaluer le niveau d’urgence)

Etape 2 : Examen clinique après la stabilisation de l’état respiratoire

• Température corporelle > 40,5 °C

• Respiration haletante

• Muqueuses congestionnées

• Tachycardie

• Pouls frappé

Etape 3 : Diagnostic différentiel (recueil de l’anamnèse)

Etape 4 : Examens de laboratoire

• Urémie, créatininémie, protéinémie, ASAT, ALAT,

créatinekinase, lactate déshydrogénase, glycémie, numération et formule sanguines, électrolytes.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...