Le point Vétérinaire n° 227 du 01/07/2002
 

PV

QUALITÉ DU LAIT

Éclairer

NOUVEAUTÉS

Robin Verhnes
Lahore (Pakistan) *, Éric Vandaële**

Une demi-douzaine de tests rapides d’inhibiteurs sont accessibles au praticien. Plus ou moins concordants avec les LMR, ils permettent de lever des « doutes ».

Dans les laboratoires interprofessionnels laitiers, la détection des inhibiteurs de croissance bactérienne (ICB) est effectuée grâce à une technique qui révèle sur des microplaques la baisse du pH du lait, grâce à la fermentation lactique. Plusieurs milliers de prélèvements peuvent ainsi être analysés en une seule journée. Cette méthode est similaire à celle de référence dans l’Union européenne. Elle est efficace et sensible, mais néanmoins assez difficile à reproduire dans des conditions normales de laboratoire d’un cabinet vétérinaire ou d’un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous