Le point Vétérinaire n° 226 du 01/06/2002

UROLOGIE DES CARNIVORES DOMESTIQUES

Pratiquer

IMAGERIE

Wilfried Maï

DMV, dipl. ECVDI, DEA IMB
Animage,
laboratoire Créatis, Cermep
59, boulevard Pinel, 69003 Lyon

La cystographie à double contraste est une technique facile à mettre en œuvre et peu onéreuse qui se révèle efficace lors de la recherche de lésions vésicales.

Résumé

Une cystographie à double contraste est réalisée chez un chien mâle âgé de quatre ans atteint de pollakiurie et d’hématurie depuis deux mois. Une protéinurie, une leucocyturie et un pH égal à 8 sont mis en évidence par une bandelette urinaire. Aucune cristallurie n’est révélée. Le cliché radiographique avec préparation est comparé à celui obtenu chez un chien sain. Une irrégularité du contour muqueux, en particulier au pôle cranial, et un épaississement pariétal sont constatés. Ils sont compatibles avec une cystite chronique, confirmée par l’analyse bactériologique des urines.

Un chien mâle de race croisée, âgé de quatre ans, est présenté à la consultation pour une pollakiurie qui persiste depuis deux mois. Celle-ci a rétrocédé modérément à la suite d’un traitement médical à base d’antibiotique et d’anti-inflammatoire, mais a récidivé quelques jours après son arrêt. Une hématurie est également rapportée par les propriétaires.Examen clinique et premiers examens complémentaires L’animal est en bon état général. L’examen clinique ne révèle aucune anomalie significative, hormis une légère douleur à la palpation de l’abdomen ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK