Le point Vétérinaire n° 224 du 01/04/2002
 

TRAUMATOLOGIE DES RUMINANTS

Pratiquer

CAS CLINIQUE

Simon Bouisset

15, allée de la Garonnette
31770 Colomiers

Le pronostic des traumatismes de la colonne vertébrale n'est pas toujours défavorable chez les bovins. Les lésions osseuses ne s'accompagnent pas systématiquement d'une atteinte nerveuse sévère.

Résumé

Plusieurs cas cliniques concernant des lésions rachidiennes chez des bovins sont brièvement présentés. Une entorse cervicale chez un veau naissant, des contusions costovertébrales en région thoracique chez une génisse et une entorse lombaire chez un taurillon se sont révélées compatibles avec la conservation de l'animal pendant une durée suffisamment longue pour lui assurer une certaine valorisation. Même si elles peuvent apparaître specta-culaires, les lésions de la colonne vertébrale chez les bovins s'accompagnent rarement d'atteintes nerveuses centrales et l'euthanasie immédiate n'est pas toujours justifiée. Dans le cas d'une vache victime d'une fracture du sacrum, les atteintes nerveuses périphériques ont cependant assombri le pronostic.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...