Le point Vétérinaire n° 224 du 01/04/2002
 

PV

DERMATOSES VIRALES

Se former

COURS

Jean-Marie Gourreau

AFSSA LERPAZ
22, rue Pierre Curie
BP 67
94703 Maisons-Alfort Cedex

Maladie souvent bénigne, l'ecthyma peut cependant être à l'origine de mortalité chez les agneaux ou les chevreaux. Sa transmission à l'homme, sous le nom d'“orf”, est très fréquente dans les populations exposées.

Résumé

Le virus de l'ecthyma est un parapoxvirus épithéliotrope particulièrement résistant dans le milieu extérieur, transmis habituellement par contact direct. La maladie est fréquente chez les petits ruminants, les jeunes agneaux et chevreaux étant les sujets les plus sensibles. Elle persiste dans les troupeaux sous forme latente, avec des pics épizootiques saisonniers. La forme clinique habituelle, plutôt bénigne, se caractérise par des lésions papulocroûteuses au niveau des lèvres, du pis ou des pieds. Certaines formes plus graves (forme buccale ou papillomateuse), généralisées ou surinfectées, sont de pronostic beaucoup plus réservé. Le diagnostic est essentiellement clinique et épidémiologique. La confirmation peut être obtenue par mise en évidence du virus à partir des croûtes par micros-copie électronique. La prévention fait appel à des mesures sanitaires classiques et à l'emploi de vaccins atténués, dont l'utilisation n'est pas sans risque, car les souches vaccinales restent potentiellement virulentes.

L'ecthyma est une maladie infectieuse et contagieuse, due à un virus dermotrope. Elle affecte principalement les petits ruminants, mais aussi plusieurs autres espèces d'ongulés sauvages, ainsi que l'homme (voir l'ENCADRÉ “L'ecthyma chez l'homme : l'orf”). Elle se manifeste classiquement par la formation de papules, de vésicopustules sur les lèvres, les muqueuses buccales et la langue, plus occasionnellement sur la mamelle, les pieds et les organes génitaux. Elle est généralement plus grave chez les jeunes, notamment dans le cas de complications septiques, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous